L’homme qu’on aimait trop ***

24 octobre 2014

Dans les années 70 à Nice, Maurice Agnelet (Guillaume Canet), un jeune avocat aux dents longues, exploite la naïveté d’Agnès Le Roux (Adèle Haenel), follement amoureuse de lui, pour faire perdre à la mère de la jeune femme (Catherine Deneuve) la tête du casino qu’elle dirigeait. Lorsqu’Agnès se fait trop insistante auprès de son amant, elle disparaît.

Réalisateur: André Téchiné | Dans les salles du Québec le 24 octobre 2014 (AZ Films)

Ouija *½

Après le prétendu suicide de sa meilleure amie, Laine trouve chez celle-ci une planche de Ouija. Utilisant alors l’objet pour communiquer avec la défunte, Laine prend plutôt contact avec un fantôme aux intentions néfastes.

Réalisé par Still Whites | Dans les salles du Québec le 24 octobre 2014 (Universal Pictures)

Adieu au langage ***

20 octobre 2014

Jean-Luc Godard expérimente la 3D.

Réalisateur: Jean-Luc Godard | Dans les salles du Québec le 20 octobre 2014 (Cinéma du Parc)

FNC 2014: Le bilan

Test, d'Alexander Kott
La 43e édition du FNC aura commencé de manière bien étrange en raison principalement de la dispersion inhabituelle des salles. Les distances saugrenues ont eu un impact sur nos programmes, nous ont incité à faire certaine impasses et, il faut bien l'avouer, à limiter la ferveur et la petite impression de participer à un marathon cinéphile (surtout si on ajoute le fait que certaines projections ont été annulées au dernier moment!).

FNC 2014: Maps to the Stars (La carte des étoiles) ***½

Réalisateur: David Cronenberg

Avec Maps to the Stars, David Cronenberg nous entraîne à partager, le temps d’un film, la vie des stars de cinéma. Pour y parvenir, il utilise les codes du film hollywoodien en donnant à son film les apparences d’un produit formaté, avec une photo lumineuse, des jolies couleurs, un luxe rassurant et de belles personnes… du moins partiellement.

FNC 2014: Le sel de la terre ***½

19 octobre 2014

Réaliseurs: Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado

En attendant sa fiction 3D Tonight Will Be Fine, Wim Wenders nous présente son plus récent documentaire, Le sel de la terre. Coréalisé avec Juliano Ribeiro Salgado, le film marie le noir et blanc et la couleur, et porte sur l’œuvre du photographe brésilien Sebastio Salgado.
 
Rechercher sur cinéfilic

Suivre Cinéfilic

Archives