Project Nim **½

5 août 2011

Project Nim retrace la vie d’un chimpanzé confié à Herb Terrace, professeur au département de psychologie à l’Université Columbia, pour être élevé comme un être humain. L'objectif était de répondre à la question suivante : est-il possible pour un chimpanzé de communiquer en s’appropriant le langage gestuel des muets? Incluant archives et témoignages, le documentaire suit l'évolution à la fois progressive et régressive du simien, de la naissance à la mort.

Réalisation : James Marsh │ En salles le 5 août 2011 (Métropole Films Distribution)

Si les témoignages des premiers éleveurs de Nim sont captivants, ses relations avec ses éducateurs semblent tourner en rond dès qu'il quitte sa première niche familiale. Malgré cette redondance d’ailleurs amplifiée par un refrain musical surutilisé, le documentaire possède de belles qualités : James Marsh (Man on Wire), en respectant la chronologie des vidéos d'archives, réalise une étude intéressante. Il explore avec minutie la question de l’affection maternelle, et plus précisément son rôle dans le développement d'un animal sauvage. Mais il porte aussi un regard sur le rôle du langage : si Nim saisit assez rapidement le langage des signes et est capable d'exprimer non seulement ses besoins biologiques, mais aussi des émotions fondamentales telles la joie, la tristesse ou la colère, Dr. Lemmon (Bern Cohen) souligne toutefois qu'une série de signes ne suffit pas à définir un langage (il y manque un ordre, un rythme, une cohérence entre plusieurs fragments de la pensée).
Ces réflexions font de Project Nim un documentaire à découvrir, mais pas forcément sur grand écran.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon