Conan the Barbarian (Conan le barbare) **

19 août 2011

Conan (Jason Momoa) part à la recherche de Khalar Zym (Stephen Lang) et de sa fille la sorcière Marique (Rose McGowan), responsables quelques années plus tôt de la mort de son père (Ron Perlman). Sa quête le conduira à protéger des griffes de ses ennemis la belle Tamara (Rachel Nichols).

Réalisateur: Marcus Nispel │ En salles le 19 août 2011 (Equinoxe Films)

En assistant à la projection de Conan, le spectateur aura l’occasion de se poser d’innombrables et passionnantes questions. Dressons-en une petite liste non exhaustive : pourquoi plus un homme exhibe ses muscles au cinéma, plus on a l’impression que ses talents d’acteurs sont limités? La vague des films en 3D n’est-elle qu’une mode amenée à disparaitre comme celles qui l’ont précédée depuis les années 50? Pourquoi mettre beaucoup de violence et un peu de sexe (synonymes de classification R aux États-Unis, donc d’interdiction aux moins de 17 ans non accompagnés) dans un film dont les dialogues semblent s'adresser à des enfants de 10 ans? Pourquoi nous montrer les fesses nues et musclées de Conan / Jason Momoa et pas celles de Tamara / Rachel Nichols, que le public cible a de grandes chances de trouver plus à son goût? Le Jason Momoa de 2011 est-il plus ou moins expressif que le Arnold Schwarzenegger de 1982? Ces questions occuperont le spectateur pendant les moments creux. Les scènes d'action étant relativement efficace, cela lui permettra de voir la fin arriver sans avoir eu le temps de trop s’ennuyer.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon