Le poème / Poetry (Shi) ****

12 août 2011

Mija (Yun Jung-hee), une femme coquette et légèrement excentrique de 65 ans, vit avec son petit-fils adolescent peu loquace. Le hasard la conduira à suivre des cours de poésie à un moment où elle apprend deux terribles nouvelles : elle est atteinte d’une grave maladie et son petit-fils est impliqué dans une sordide histoire.

Réalisateur : Lee Chang-Dong │ En salles le 12 août 2011 (Métropole Films)

La durée de Poetry, quelque peu supérieure à la moyenne (2h20), ne doit en aucun cas rebuter le spectateur potentiel. C’est en effet en prenant le temps de suivre son personnage principal que Lee Chang-Dong trouve un rythme volontairement lent, idéal pour rester sur les traces de cette femme coquette et un peu excentrique. Sa mise en scène sobre et attentive lui permet de porter sur Mija un regard juste et de rendre palpable son amour de la poésie et sa quête de mots, lesquels lui échappent en raison de sa maladie. Mais la richesse du film ne tient pas qu’à la mise en scène, et il faut également souligner le talent de Yun Jung-hee. Elle parvient à créer avec force, en évitant la caricature, un personnage touchant, sans pour autant faire d’ombre aux autres comédiens dont les jeux variés sont d’un grand naturel.
De son côté, le scénario, à priori très simple, aborde l’air de rien de nombreux sujets sans chercher à imposer des solutions, et donne cette étrange impression de traverser le film par hasard alors qu’il en est en réalité l’ossature… un peu comme Mija!
Et si c’était finalement cette façon de rendre éthérée l’omniprésence qui impressionnait le plus?
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon