Apollo 18 *½

9 septembre 2011

En 1969, trois astronautes américains (Warren Christie, Lloyd Owen et Ryan Robbins) sont envoyés en mission secrète sur la lune. À leur arrivée, ils découvrent un vaisseau appartenant à l’URSS et un pilote mort. Sans aucune aide de leur base, ils devront affronter un mal de nature inconnue.

Réalisateur : Gonzalo López-Gallego | En salles le 9 septembre 2011 (Alliance Vivafilm)

Apollo 18 est un film dont on questionne constamment la pertinence. S’appuyant supposément sur un document constitué d’images d’archives datant de la «véritable» mission (images tournées par l’équipage ainsi que par différentes caméras alors placées dans le vaisseau), le film relaterait donc des faits véridiques. Les bobines auraient ensuite été retrouvées au début des années 2000 et montées dans le but d’en faire un film qui exposerait la mission dont personne ne connaissait l’existence (mis à part les hauts gradés du département d’État). Tout ce stratagème est en fait un prétexte assez vain qui tente de faire oublier la faiblesse du scénario. D'ailleurs, on ne peut que s’interroger sur le point de vue qui est présenté : les images (supposément filmées par des hommes en crise traqués par des extra-terrestres) sont pourtant bien exposées et les cadrages font ressentir la présence d’un opérateur caméra qui n’est jamais bien loin. Tous ces effets de style diminuent l’aspect documentaire recherché et Apollo 18 apparaît au final comme un film profondément ennuyant.
Toute vérité, aussi fictionnelle soit-elle, n’est pas forcément bonne à dire.

 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon