FNC 2011: Avé ***½

22 octobre 2011

Réalisateur: Konstantin Bojanov

La projection d’Avé dans le cadre du FNC nous a offert une belle occasion d’aller à la rencontre d’un cinéma bulgare que nous connaissions assez peu. Très vite, elle s’est transformée en découverte d’un talent, celui de Konstantin Bojanov, qui signe ici son premier film de fiction. Avec ce road-movie en auto-stop suivant le parcours d’un jeune homme taciturne et d’une jeune fille a priori délurée s’inventant constamment de nouvelles histoires pour fuir sa réalité, Bojanov fait preuve d’une belle sensibilité et de qualités réjouissantes. Une mise en scène délicate, attentive à ses personnages pourtant insaisissables, un sens du dialogue minimal mais juste, et le charme d’une photographie en parfaite osmose avec ce qui se dégage de l’arrière pays bulgare confèrent à son film un ton particulièrement attachant. En filmant ces deux individus solitaires qui se rapprochent progressivement pour devenir un couple éphémère (le premier baiser, du bout des lèvres, aussi bref que délicat, est magnifique), il nous livre un beau portrait sobre, pudique et désabusé d’une jeunesse qui se cherche et qui espère. Il nous offre également un beau premier film qui annonce, espérons-le, l’émergence d’un réel talent.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon