Take Shelter **

21 octobre 2011

Film présenté dans le cadre du Festival du Nouveau Cinéma

Curtis (Michael Shannon) vit avec sa femme (Jessica Chastain) et leur fille malentendante dans une petite ville de l'Ohio. La famille est unie malgré les soucis quotidiens, jusqu'à l'apparition de troubles ressentis par Curtis. Des rêves apocalyptiques hantent progressivement ses nuits, avant d'être suivis par des hallucinations. Il est convaincu de l'imminence d’une catastrophe naturelle et se met en tête de construire un abri anti-tornade. Est-il atteint de dons prémonitoires ou de folie ?

Réalisateur : Jeff Nichols | En salles le 21 octobre 2011 (Métropole Films Distribution)

Take Shelter, qui a fait forte impression lors de la semaine de la critique du dernier Festival de Cannes en glanant trois prix, commence bien avec son cadre précis et parfaitement adapté à son format large, sa progression narrative bien menée et son acteur principal (Michael Shannon) convaincant en bon père de famille inquiet. Pourtant, progressivement, la belle petite mécanique du film se dégrade, imperceptiblement mais irrémédiablement. L'intrigue s’essouffle et semble ne plus savoir comment avancer, le jeu de Shannon se fait caricatural et le ridicule n'est finalement jamais loin. Au moment de l'ouverture de l'abri (ceux qui ont vu le film comprendront), on voudrait que le film de Nichols s'arrête pour nous laisser un souvenir globalement positif. Mais il continue, comme s'il ne voulait pas mettre fin à un petit jeu qui n'amuse plus que lui. Il finit donc par en faire trop et se tirer une balle dans le pied avec une scène finale superflue. Dommage... le début était prometteur !
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon