The Rum Diary (Rhum Express) ***

28 octobre 2011

Paul Kemp (Johnny Depp), romancier alcoolique, arrive à Porto Rico pour travailler dans un journal local sur le point de fermer. En compagnie de ses collègues marginaux, également amateurs d’alcool, il est entraîné dans une aventure qui le conduit au cœur de trafics sordides.

Réalisateur : Bruce Robinson | En salles le 28 octobre 2011 (Les Films Séville)

Avec The Rum Diary, adapté du roman de Hunter S. Thompson, Bruce Robinson nous entraîne dans une course à la survie. Dès les premières images, Dariusz Wolski (directeur photo) donne au film une facture impeccable; la couleur et la lumière sont utilisées avec une maîtrise plutôt rare, et ce, qu’il s’agisse des scènes de jour comme de nuit. La musique de Christopher Young accompagne le film sans venir appuyer ou surligner une mise en scène bien menée. Johnny Depp est à son meilleur, sans aucune faille, de la première scène, où il émerge d’un sommeil embrumé par l’alcool, à la dernière scène, où il quitte Porto Rico en bateau, porteur d’un avenir prometteur pour le journalisme. Plus qu'un film d'aventure, The Rum Diary, faisant revivre l'œuvre de Hunter S. Thompson, plonge le spectateur dans l’Amérique des années 60 évoquant le rêve américain, les trafics sordides et la guerre froide. Un voyage très réussi qui vaut le détour en salle afin de profiter au maximum de la qualité de la photo et de l'excellente interprétation des acteurs, du plus petit rôle au rôle principal dans lequel Johnny Depp rend hommage avec brio à son grand ami, roi du journalisme gonzo, qui s’est suicidé en 2005.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon