Fantasia 2013: les 20 films qui font (le plus) envie!

16 juillet 2013

Pour le cinéphile montréalais, été signifie Fantasia. La 17ème édition du festival nous réserve même une belle surprise: les festivaliers pourront à nouveau profiter cette année du confort de l’Impérial (avant de retourner à Concordia l’an prochain, dans une salle refaite à neuf!). Il y aura comme d’habitude des événements, des rencontres et des discussions mais la grande attente de l’auteur de ces lignes concerne avant tout les films. Comme tous les ans, le plus difficile sera de faire un choix parmi les plus de 120 longs métrages proposés.
Pour vous aider dans votre tâche nous avons sélectionné vingt films très prometteurs.
Une fois de plus, la section Caméra Lucida, qui se plait à insuffler une dose de genre dans des univers d’auteurs, nous offre un programme de choix. Cette année, nous avons particulièrement retenu quatre films: l’expérimental Go Down Death, le thriller Magic, Magic (déjà vu à Sundance et à Cannes cette année), Halley, un film de morts vivants pas comme les autres qui nous vient du Mexique (sélectionné cette année à Sundance, Rotterdam et Karlovy Vary) ainsi que The Weight, drame fantaisiste sud-coréen sur un entrepreneur de pompes funèbre bossu.
Le reste de la programmation nous propose bien entendu d’autres films asiatiques tout aussi attendus. La Corée sera également représentée avec Confession of Murder, mais c’est le Japon qui nous offre le programme le plus alléchant avec notamment Hello, My Dolly Girlfriend, conte érotique signé Takashi Ishii, mais également avec des films signés Hideo Nakata (The Complex) ou Takashi Miike (Shield of Straw, film d’ouverture). Parmi les autres films asiatiques à suivre de près il faudra être attentif à Drug War (Johnnie To, HK) ou encore Metro Manilla. film philippin (même s’il est signé Sean Ellis) qui a obtenu le prix du public à Sundance cette année.
Pour sa part, la Belgique nous proposera The Broken Circle Breakdown, film flamand de Felix van Groeningen (réalisateur de La merditude des choses), la Croatie sera représentée par un film qui n’a rien du film déjanté que pourrait laisser imaginer son titre (Vegetarian Cannibal) et Israël nous livrera une relecture d'un conte célèbre (Big Bad Wolves). Cependant, notre regard sera plus tourné vers l’Amérique que vers l’Europe.
En plus des films déjà cités, les États-Uniens nous offrent en effet cette année The Conjuring (à voir dès le lendemain de sa projection festivalière dans les salles du Québec); un film d’invasion de domicile qui semble particulièrement efficace (You’re Next); Cheap Thrills, premier film très prometteur réalisé par E.L. Katz et deux comédies horrifiques (Hell Baby et Bad Milo). Plus près de chez nous, nos compatriotes anglophones nous ont concocté un film sur les tueries en milieu scolaire qui a fait forte impression à Slamdance cette année (The Dirties). Encore plus près, le Québec ne sera pas en reste et nous serons particulièrement attentif au dernier film signé Robert Morin (Les 4 soldats).
Choisir 20 longs métrages parmi les 120 fut une tâche difficile. Nous avons dû passer sous silence des films signés Edgar Wright, Lloyd Kaufman ou Don Mancini ainsi que des films intéressants en provenance d’Italie, d’Espagne ou de France. Il a fallu faire un choix. J’espère qu’il éveillera la curiosité de nos lecteurs, à qui je conseille de visiter le site du festival pour plus d’informations.
Pour ma part je vous retrouverai tout au long de ce Fantasia pour parler des films de la sélection internationale les plus intéressants. Étant membre du jury Séquences pour la section asiatique, je ne dirai rien avant mon bilan final sur les films en provenance d’Orient, mais mon collègue Olivier Bouchard devrait me suppléer pour combler cette lacune!
Bon choix de films, et surtout, bon festival!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon