Livre: Dictionnaire de la Nouvelle Vague

22 mars 2014

(Noël Simsolo; Flammarion; 456 pages)

Dans sa courte introduction, l’auteur nous rappelle que la Nouvelle Vague est un courant difficile à délimiter clairement, celui-ci reposant moins sur des bases théoriques précises que sur un désir de faire un cinéma autrement. De plus, si le mouvement s’est vite essoufflé, son influence persiste encore maintenant, ce qui «complique le tri entre les héritiers et les imposteurs».
Cette absence de barrières strictes permet à Noël Simsolo de choisir son contenu avec une marge de manoeuvre qui pourrait presque faire basculer son dictionnaire vers l’amusant exercice de style. Pourtant, toutes les entrées ont bel et bien leur place dans cet ouvrage. De Claude Bernard-Aubert (mieux connu des amateurs de porno français des années 70 sous le nom de Burd Trambaree) à Claude Zidi (grand spécialiste de la comédie populaire française), Simsolo parvient en effet sans peine à justifier des liens avec la Nouvelle Vague.
Bien évidemment, les incontournables (Chabrol, Godard, Truffaut, pour ne citer qu’eux) y ont une place de choix, tous comme les inspirateurs (Cocteau), les héritiers (Téchiné), les satellites (Pialat), les dissidents (Mocky) et «le fédérateur de tous les clans de la nouvelle vague», c’est à dire Jean Renoir. Qu’on ne s’attende pas cependant à retrouver dans le livre une nouvelle analyse de La grande illusion! En abordant ses sujets sous un angle purement «Nouvelle Vague», Simsolo préfère porter un regard décalé sur les personnes indirectement liées au mouvement. Cela est d’autant plus intéressant que le dictionnaire ne se limite pas aux réalisateurs, mais à toutes les personnes ayant côtoyé de près ou de loin la nébuleuse Nouvelle Vague (des producteurs aux directeurs photos, des scénaristes au musiciens, des romanciers aux acteurs, qu’ils soient vedettes ou seconds rôles trop vite oubliés).
Ce n’est pas tout: les films marquants sont également recensés et accompagnés de fiches techniques très complètes qui devraient ravir les cinéphiles.
Au delà de la diversité et de la pertinence des choix des entrées, l’aspect le plus satisfaisant du livre de Noël Simsolo reste cependant la qualité des textes qui les accompagnent: synthétiques, intelligents et suffisamment personnels pour nous donner envie de ne pas lire le livre ce  Dictionnaire de la Nouvelle Vague à la manière d’un dictionnaire comme les autres, mais d’un bout à l’autre (d’À bout de souffle à Pierre Zucca)... presque comme un roman!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon