Livre: Screening sex. Une histoire de la sexualité sur les écrans américains

2 juin 2014

(Linda Williams; Capricci; 265 pages)

Avec Sreening sex, Linda Williams s’intéresse à l’évolution de la mise à l'écran d’actes sexuels dans le cinéma américain à travers ce qu’elle définit elle même comme une «chronique impressionniste». Se refusant à prendre systématiquement la distance de la théoricienne, elle n’hésite pas à livrer son regard de spectatrice (qui a connu, adolescente, la fin du Code) mais aussi de professeure en témoignant de l’expérience de ses élèves (c’est à dire de personnes d’une autre génération). Elle ne se contente fort heureusement pas de cette approche, et pour comprendre «ce que dévoilent et occultent les nouveaux degrés d’explicite», elle se livre à des analyses détaillées de différents films charnières.
Elle commence fort logiquement son étude à la fin des années 60 et s’intéresse d’abord à l’arrivée du sexe sur les écrans américains aussi bien par l’intermédiaire du cinéma mainstream (de Mrs. Robinson à Macadam Cowboy) que des films destinés à un public plus spécialisé (du cinéma d’avant-garde au cinéma d’exploitation).
Dans une seconde partie consacrée aux années 70, elle s’intéresse au rapport entre sexe et politique et constate l’évolution du rôle que peut jouer la femme en étudiant principalement trois films mettant en scène Jane Fonda.
Enfin, la troisième partie consacrée aux années 80 (et suivantes) donne à l’auteure l’occasion de constater la disparition du rôle révolutionnaire ou libérateur du sexe. Les tabous remplacent en effet progressivement les rapports explicites pour permettre l’«implantation des perversions» dans le cinéma américain destiné au grand public avec deux films importants (Blue Velvet pour le masochisme et Brokeback Mountain pour les rapport anaux entre hommes).
Après avoir constaté l’évolution de la représentation du sexe au cinéma à travers ces trois périodes et des analyses de films pertinentes, l’auteure délaisse le cinéma au profit d’autres types d’écrans (VHS d’abord, puis DVD et web… parfois agrémenté d’interactivité) représantant une importante évolution de notre rapport à la sexualité avec le passage de la diffusion publique à la diffusion privée.
Comment représenter les rapports sexuels à l’écran? Quelle influence ont-ils sur les spectateurs et leurs comportements? Comment a évolué la perception des images à caractère sexuel? À travers son histoire de la sexualité sur les écrans américains, c’est à ces questions que Linda Williams vous invitera à réfléchir.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon