Livre: Éric Rohmer. Biographie

4 août 2014

(Antoine de Baecque et Noël Herpe; Stock; 606 pages)

Antoine de Baecque, ancien rédacteur en chef des Cahiers du Cinéma, est bien connu des cinéphiles pour avoir publié de nombreux excellents livres dont Les Cahiers du Cinéma, Histoire d’une revue (Éditions de l’Étoile); La Cinéphilie. Invention d’un regard, histoire d’une culture (Fayard) ou Godard. Biographie (Grasset). Pour sa part, Noël Herpe connaît bien le travail d’Éric Rohmer pour avoir notamment coordonné le recueil Rohmer et les autres (Presses Universitaires de Rennes) ainsi qu’un livre d’entretien avec le cinéaste autour de son texte Le Celluloïd et le Marbre (Léo Scheer). Ils s’associent pour nous livrer un ouvrage remarquable consacré au cinéaste disparu en 2010.
En plus de leur travail rigoureux de recherche et de documentation (qui nous rappelle qu’Antoine de Baecque est historien de formation), les auteurs savent aussi s’appuyer sur la richesse de leur sujet. En effet, non seulement Rohmer était un personnage complexe (il menait d’ailleurs presque une double vie) au parcours inhabituel (il est venu à la mise en scène sur le tard), mais il a également été témoin de bouleversements importants dans la cinéphilie française (l’importance des ciné-club, l’histoire des Cahiers du Cinéma), tout en étant impliqué dans des activités moins connues et décrites de manière fort intéressantes (sa période d’activité pour la télévision scolaire de l’époque). Ces aspects avaient déjà tout pour rendre cette biographie passionnante, mais le traitement très intelligent que lui ont réservé les deux auteurs en font un ouvrage exemplaire.
D’une part, la structure du livre, à la fois thématique et chronologique, fonctionne à merveille (par exemple, au chapitre Le temps du laboratoire 1963-1970 succède Quatre contes moraux 1966-1972) et semble parfaitement adapté à ce personnage à qui un traitement purement chronologique n’aurait pas convenu. D’autre part, la pureté du style rend la lecture très agréable. Enfin, la finesse de l’analyse des films (de la genèse, jusqu’aux réceptions critiques, en passant par les qualités intrinsèques) est exemplaire.
Au finale, cette biographie apparaitra essentielle aux amateurs du cinéaste, mais devrait aussi donner l’envie à ceux qui ne l’appréciaient pas particulièrement de redécouvrir son oeuvre.
À n’en pas douter, Éric Rohmer. Biographie est un des grands livres consacrés au cinéma de cette année 2014, et est donc à ce titre indispensable!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon