Livre: Métier critique

17 novembre 2014

(Catherine Voyer-Léger; Septentrion; 216 pages)

Un survol des grands médias généralistes ne laisse planer aucun doute: la critique culturelle est de plus en plus fréquemment mise de côté au profit d’un pseudo journalisme qui ressemble trop souvent à de la publicité à peine déguisée (dans le domaine du cinéma, nous pensons particulièrement à des papiers qui ne présentent pas le moindre intérêt consacrés aux tapis rouges, aux visites de plateaux ou à des doubles pages de certains quotidiens où figure cette petite phrase qui ne les fait même pas rougir de honte: «le voyage à Hollywood a été financé par tel distributeur»).
Alors que le grand public ne semble pas s’indigner de cette pratique (et aurait même parfois tendance à prendre le nombre de pages consacrées à un film pour de l’approbation: «ça a l’air bien, il y a eu deux pages dans le journal») et que les critiques sont accusés de tous les vices (élitistes, artistes ratés, sadiques prenant plaisir à massacrer telle ou telle oeuvre, etc), Catherine Voyer-Léger (qui n’est pas critique) prend le parti de se pencher sur les pratiques de la profession.
D’une manière concise et très simple (parfois peut-être un peu trop), elle s'interroge sur le métier, ses dérives, ses dangers, ses évolutions suite à la révolution numérique mais aussi à ce qu’il peut apporter pour la culture en général (notamment son rôle essentiel dans le débat public) de manière suffisamment détachée et objective pour ne pas pouvoir être accusée de prendre parti.
Nous avons envie d’en conseiller la lecture à tous… qu’ils soient artistes, critiques ou spectateurs / lecteurs (l’ouvrage est consacré à la critique culturelle en général). Chacun devrait en effet trouver des sujets à réflexions et à remise en questions de certaines fausses évidences!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon