Gett: Le procès de Viviane Amsalem ***½

27 février 2015

Viviane Amsalem (Ronit Elkabetz) demande le divorce depuis trois ans mais son mari lui refuse.
Le consentement du mari (Simon Abkarian) étant indispensable dans ce genre de procédure en Israël, le procès s’éternise.

Réalisateurs: Ronit & Shlomi Elkabetz | Dans les salles du Québec le 27 février 2015 (EyeSteelFilm)

Le point de départ de Gett est une petite prise de risque: rester durant tout un film dans un tribunal pour suivre une femme dans sa quête de divorce avec un homme qui refuse de le lui accorder. Si l’action se déroule sur plusieurs mois, elle reste par contre presque toujours dans la même petite salle de procès miteuse (murs blancs, quelques tables et quelques chaises...) et ne s’éloigne que pour aller dans les couloirs ou la salle d’attente du tribunal. Pour que le film maintienne l’intérêt des spectateurs, les réalisateurs ont eu recours à un choix de mise en scène qui s’avère très payant. En plaçant toujours leur caméra à la place des différents protagonistes, ils permettent aux spectateurs d’avoir l’impression d’être régulièrement impliqués dans le drame. Cela aurait pu être un simple procédé conceptuel, mais sa maîtrise confère au contraire au film son efficacité, en donnant plus de sens à certains regards ou à certains gestes.
Ce n’est cependant pas la seule qualité du film: l’humour lié à l’absurde de la situation est distillé savamment et l’ensemble est servi par d’excellents acteurs et un bon dialogue.
Mais l’humour ne fait pas de Gett une comédie pour autant. Plus proche de la critique sociale, le film est également le beau portrait d’une femme qui lutte pour sa liberté.
Nous devons toutefois reconnaître qu’avec le temps, Gett prend le risque de lasser, tout comme les revirements incessants du mari (dont le plus notable donne lieu à une scène plutôt ratée qui montre que les réalisateurs sont plus à l’aise lorsqu’ils filment des personnages immobiles). Qu’importe: pour ses qualités globales et pour l’ambition de sa proposition, le film est à ne pas manquer!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon