La French **½

24 avril 2015

Dans les années 70 à Marseille, le juge Pierre Michel (Jean Dujardin) est affecté à la lutte contre le grand banditisme. Il est prêt à tout pour démanteler la French Connection dirigé par Gaëtan Zampa (Gilles Lellouche)... mais ce dernier semble intouchable!

Réalisateur: Cédric Jimenez | Dans les salles du Québec le 24 avril (Séville)

En prenant comme point de départ un fait divers qui a marqué la France des années 80, Cédric Jimenez nous entraîne d'abord dans un polar bien mené qui ressemble un peu à ce que savait faire le cinéma français de l'époque: du cinéma de divertissement sans génie mais réalisé avec savoir-faire.
Le portrait d'un homme intègre qui doit faire face au crime fonctionne d'autant mieux que les scènes sont efficaces et bien rythmées et que le scénario trouve constamment le bon dosage entre vie privée, enquête et univers professionnel. Et puis soudain, rien ne va plus!
La volonté croissante de la part de Cédric Jimenez de nous étaler sa virtuosité de cinéaste n'est pas franchement une bonne idée (il n'est clairement pas à la hauteur de ses ambitions), pas plus que l’usage maladroit de morceaux musicaux. Ce n'est malheureusement pas tout. Le scénario devient également plus faible: la sphère privée est de plus en plus maladroitement exploitée (la scène de la mort du juge et le pressentiment de sa femme frôle le ridicule), tout comme la description de la corruption au sein de la police et des liens troubles entretenus entre le milieu et la vie politique locale.
Progressivement, La French nous donne l'impression que sont réalisateur a eu envie d’en mettre toujours plus… jusqu’au trop plein.
Ce qui commençait comme un bon petit polar se termine en overdose… Dommage!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon