Our little sister / Notre petite soeur (Umimachi Diary) ****

22 juillet 2016

Trois sœurs vivent ensemble depuis que leur père est parti refaire sa vie avec une autre femme, qui lui a donné une fille. Au moment des obsèques de l’homme, les aînées font la connaissance de la cadette et lui proposent de venir vivre avec elles.

Réalisateur: Hirokazu Koreeda | Dans les salles du Québec le 22 juillet 2016 (Métropole)

Présenté au festival de Cannes l'an dernier, Notre petite sœur arrive enfin sur les écrans québécois… et c’est tant mieux car il s’agit probablement d’un des plus beaux films sortis cette année, malgré ses allures modestes. Avec cette histoire a priori sans grand intérêt (quatre sœurs vivent ensemble dans une grande maison), ces petits moments anodins (l’une joue au football, l’autre mange avec son amant, etc.) ou plus dramatiques (le film commence et termine par un enterrement),  Koreeda réussit à former un tout d’une grâce et d’une justesse rares. Chaque petit événement parvient ainsi à contribuer à un magnifique portrait collectif de quatre sœurs hantées par le passé (des relations difficiles avec leurs parents) et confrontées à la vie (les amours, le temps qui passe).
Grâce à quatre personnages très différents et à quatre actrices remarquables, il parvient non seulement à dresser le portrait de quatre jeunes femmes attachantes, mais surtout à poser un regard teinté d’une douce amertume sur la vie. Koreeda nous montre avec ce beau film qu’elle sourit à ceux qui savent en apprécier les petits plaisirs et la beauté (un but marqué au soccer, un bon mets, un alcool maison, un feu d’artifice, des cerisiers en fleurs, etc.). Grâce à l’amour qu’elles ont les unes pour les autres (ce qui n’exclut pas les tensions) et à leur capacité à apprécier ce qui s’offre à elles, ces quatre sœurs nous donnent une leçon de vie et permettent à ce film de nous envoûter.
La délicatesse de Koreeda ou sa capacité à recréer des petits instants du quotidien et à filmer ses personnages comme s’ils faisaient partie de nos vies depuis toujours ne sont bien évidemment pas étrangères à la réussite de Notre petite sœur!
À ne pas manquer.
L'avis de la rédaction :

Jean-Marie Lanlo: ****
Martin Gignac: ****
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon