Conan O'Brien Can't Stop **½

7 juillet 2011

Après avoir prématurément quitté son poste d'animateur du Tonite Show à la suite d'un conflit avec le réseau américain NBC, Conan O'Brien crée avec son équipe un spectacle de variétés intitulé The Legally Prohibited From Being Funny On Television Tour qui se produira dans une trentaine de villes américaines et canadiennes. Conan O'Brien Can't Stop nous propose de suivre TeamCoco à travers cette tournée festive.

Réalisateur : Rodman Flender │ En salles le (et seulement le) 7 juillet 2011 (FilmsWeLike)

Le réalisateur Rodman Flender concentre essentiellement son attention sur Conan, saisissant sur le vif les  bouffonneries de l'animateur. Le traitement « vidéo amateur » propose une narration faisant le lien entre les images sur scène et en coulisse. Cette façon de faire semble être particulièrement en vogue lorsqu'il est question de filmer des superstars un peu rebelles (Exit Through the Gift Shop, A Cross the Universe). Par contre, Conan O'Brien Can't Stop ne présente pas autant de profondeur ou d'enthousiasme qu'on l'aurait espéré. En effet, bien qu'on y découvre un Conan hyperactif, infatigable et verbomoteur, on aurait aimé découvrir un peu plus ses collègues et complices de longue date, notamment Andy Richter, Jimmy Vivino et La Bamba. Les trop rares confessions de l'animateur nous laissent une étrange sensation; semant plusieurs pistes, elles restent insuffisantes pour saisir toute l'ampleur de cette prodigieuse personnalité. Cette tournée avait-elle des fins thérapeutiques, avait-elle pour but de régler des comptes ou  voulait-on simplement plaire et faire plaisir aux admirateurs? Certainement un mélange de tout cela.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon