La Sacrée **

30 septembre 2011

François Labas (Marc Marans), est arnaqueur professionnel. Il croit trouver un bon filon en la personne d’une riche héritière qui est prête à se marier avec lui à condition qu’il lui fasse un enfant. Mais il est stérile! La recherche d’une solution va le pousser à quitter Montréal pour retourner dans son petit village natal de l’Ontario français. D’après la légende, on y brassait autrefois une bière (la Sacrée) qui avait le pouvoir de redonner aux hommes leur fertilité!

Réalisateur: Dominic Desjardins │ En salles le 30 septembre 2011 (FunFilm Distribution)

La sacrée est le genre de film qu’on n’aime pas ne pas aimer. Avec ses sympathiques allures de bonbon nostalgique, ses acteurs qui semblent tous prendre un plaisir inouï à interpréter des personnages hauts en couleurs (bravo Damien Robitaille), sa recherche, que l’on devine assumée, d’une naïveté un peu désuète et cet automne de carte postale photographié avec talent en de beaux plans aériens, on aimerait aimer La sacrée. On voudrait se laisser charmer, et voir dans ce film une sorte d’Amélie Poulain de l’Ontario français. Malheureusement, même dans les films légers et sans prétention, l’écriture doit être suffisamment soignée pour nous faire croire à l’improbable. Ici, ce n’est jamais vraiment le cas: les gags sont rarement drôles, les dialogues laborieux, les personnages trop caricaturaux... et le film finit par manquer de fluidité et de rythme.
Il n’en demeure pas moins sympathique. Loupé, mais sympathique!

Lire notre entrevue avec Dominic Desjardins
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon