Man on a Ledge (Le temps d’un vol) **

27 janvier 2012

Un ex-policier (Sam Worthington) condamné pour le vol d’un diamant d’une valeur de 40 millions de dollars s’évade de prison. Il se rend dans un hôtel luxueux où il prétend vouloir se jeter par la fenêtre de sa chambre. Pendant ce temps, à l’aide de complices, il coordonne les opérations du vol du diamant pour lequel il a été envoyé en prison, dans le but de prouver son innocence.

Réalisation : Asger Leth | Dans les salles du Québec le 27 janvier 2012 (Les Films Séville)

Man on the Ledge du réalisateur Asger Leth (Ghosts of Cité Soleil) propose un jeu de piste qui n’est pas sans intérêt. Le réalisateur qui signe ici son premier film de fiction change complètement d’environnement, passant des bidonvilles de Port-au-Prince à la frénétique ville de New York. Il exécute le tout avec un certain plaisir, mais l’intrigue qui se veut complexe est finalement assez simple. Par contre, lorsque l’on accepte les quelques incongruités du scénario, le film demeure divertissant. Les acteurs apportent beaucoup à ce côté ludique en livrant des performances nuancées. Sam Worthington convainc dans le rôle de la victime qui clame son innocence et Elizabeth Banks est visiblement dans son élément en agente de négociation qui fait sa place dans un milieu masculin. Il faut citer également Jamie Bell et Genesis Rodriguez en couple de voleurs amateurs qui apportent au film ses moments les plus comiques. Toutefois, on aurait aimé Ed Harris (dans le rôle du vilain) un peu plus arrogant ou cruel…
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon