Mesnak *½

17 février 2012

Film projeté à l’occasion des RVCQ le 16 février 2012

Dave (Victor Andrès Trelles Turgeon), un jeune autochtone montréalais, a été adopté à l’âge de trois ans. L’arrivée par la poste d’une photographie de sa mère biologique l’incite à partir pour Kinogamish, la réserve qui l’a vu naitre. Mais les retrouvailles ne seront pas celles qu’il espérait et feront ressurgir un douloureux passé!

Réalisateur: Yves Sioui Durand | Dans les salles du Québec le 17 février 2012 (K-Films Amérique)

Si la qualité d’un film ne se jugeait que par ses intentions, Mesnak serait un excellent film. En prenant pour sujet central la vie dans une réserve, dans laquelle les traditions ont été supplantées par les excès de la vie moderne (alcool, drogue, désœuvrement), le tout sous le regard naïf d’un jeune homme de la ville, le film semblait prometteur. Mais en ajoutant à cet aspect social une histoire de famille épicée de vengeance, Yves Sioui Durand et ses deux prestigieux coscénaristes (Robert Morin et Louis Hamelin) se sont malheureusement pris les pieds dans le tapis. À un scénario potentiellement intéressant mais mal maitrisé et poussif, viennent se greffer des dialogues laborieux, des acteurs inégaux et une mise en scène peu inspirée.
Heureusement, la nouvelle venue Eve Ringuette permet au film de respirer un peu. Avec un mélange de fraicheur, de charisme et de force... elle offre au film ses rares beaux plans (surtout lorsqu’ils ne sont pas dialogués). Cela ne suffit malheureusement pas à sauver un film malheureusement bien plus appliqué qu’appréciable.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon