Fantasia 2012: Nameless Gangster (Bumchoiwaui junjaeng) ***½

29 juillet 2012

Réalisation: Yun Jong-bin

Nameless Gangster: Rules of the Time pourrait ressembler à un énième film de gangsters. Pourtant, en s’intéressant à l’ascension sociale d’un douanier magouilleur et culotté, devenu gangster et parvenant régulièrement à se sortir du pétrin, Yun Jong-bin a le mérite de porter un regard incisif et terriblement désabusé sur la société
et sur les qualités (peu respectables) requises pour réussir et devenir respectable (du moins en apparences). Son constat est d’autant plus caustique qu’il fait de son héros un personnage très éloigné de l’archétype du gangster fier et digne, ce Choi Min-sik n'étant en réalité qu’un poltron assez risible. Cette particularité permet à Yun Jong-bin de commencer son long film (2h13) de manière assez légère (et souvent très drôle) avant de le faire progressivement basculer vers un humour de plus en plus désabusé (sans pour autant que ce léger changement de ton soit préjudiciable).
Si l’on ajoute à cela la belle rigueur dans l'exécution (de l’écriture à la mise en scène) et l’interprétation une fois de plus impeccable de Choi Min-sik (Oldboy), décidément impressionnant lorsqu’il s’agit d’interpréter un personnage excessif sans sombrer dans la facilité, nous obtenons un film très recommandable... même s’il ne révolutionne pas le genre!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon