Identity Thief (Vol d’identité) *½

8 février 2013

Sandy Bigelow Patterson (Jason Bateman) mène une petite vie confortable (mais financièrement précaire) jusqu'au jour où il s'aperçoit qu'on usurpe son identité (et qu'on utilise par la même occasion sa carte de crédit). Il décide alors de partir à l'autre bout des États-Unis à la recherche de la fausse Sandy Bigelow Patterson (Melissa McCarthy).

Réalisateur: Seth Gordon | Dans les salles du Québec le 8 février 2013 (Universal Pictures)

La première chose que l’on demande à une comédie, c’est au moins de nous faire rire un peu. En ce sens, Identity Thief accomplit en partie sa mission. Ce n’est certes pas toujours d’une grande finesse ni d’une grande originalité (l’usage de la violence comme ressort comique possède un petit côté dessin animé d’antan), mais le duo d’acteurs fonctionne plutôt bien et parvient à nous donner notre dose minimum de rire. Malheureusement, cela ne suffit pas. Certaines comédie enchaînent les gags en risquant la surchauffe, d’autres préfèrent laisser un peu de respiration aux spectateurs. Seth Gordon a visiblement opté pour la seconde méthode. Malheureusement, mise à part une petite poursuite en voiture qui parvient relativement efficacement à concilier action et humour, le reste est beaucoup moins convaincant. À force de vouloir trop en mettre (et surtout de le faire n’importe comment), Seth Gordon multiplie les pistes narratives inutiles et avoue ainsi son impuissance: il se contente de boucher les trous pour arriver à la durée réglementaire, en se permettant même de faire un peu de zèle pour clôturer à 1h50!
Notre conseil sera donc assez simple: attendez la sortie du DVD et louez-le lorsque vous aurez un peu de paperasse à faire. Vous pourrez vous relâcher pendant les gags, et travailler le reste du temps!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon