Now You See Me (Insaisissable) **½

31 mai 2013

Quatre magiciens (Jesse Eisenberg, Woody Harelsson, Isla Fisher et Dave Franco), connus sous le nom des Quatre Chevaliers, ont un peu trop tendance à jouer les Robin des Bois. Après avoir dévalisé une banque parisienne lors d’un tour de magie pendant un de leurs spectacles à Las Vegas et avoir redistribué au public l’argent dérobé, ils attirent fortement l’attention du FBI. Un de ses agents (Mark Ruffalo), assisté d’un spécialiste de la magie (Morgan Freeman) et d’une agente d’Interpol (Mélanie Laurent) sont bien décidés à tout faire pour que ce genre d’exploit ne se reproduise pas.

Réalisateur: Louis Leterrier | Dans les salles du Québec le 31 mai 2013 (Les Films Séville)

Louis Leterrier n’est certes pas un grand réalisateur, mais nous devons bien reconnaître que sa dernière proposition commence plutôt bien. La mise en scène efficace (même s’il a tendance à vouloir en faire un peu trop), les acteurs agréables et le point de départ original donnent vite à ce Now You See Me des allures de bon petit divertissement familial, à suivre sans prise de tête et saupoudré de juste ce qu’il faut d’humour. Malheureusement, aux deux tiers du films, les choses se gâtent un peu. Comme c’est souvent le cas dans ce genre de production, la résolution de l’intrigue pose problème et les traditionnels rebondissements peinent une fois de plus à trouver grâce à nos yeux.
Now You See Me n’en demeure pas moins un agréable divertissement que l’on oubliera probablement très vite, mais dont le petit message est somme toute agréable à entendre. En cette époque où la transparence est érigée en qualité absolue, le film de Louis Leterrier ose faire l’éloge de l’illusion et nous rappelle que connaître l’envers du décors ne rend pas le divertissement meilleur. Bien au contraire, que serait-il sans sa part de mystère?
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon