Enough Said ***½

27 septembre 2013

Une femme (Julia Louis-Dreyfuss) qui vient de débuter une relation intime avec un homme (James Gandolfini) découvre que sa nouvelle amie (Catherine Keener) est en fait l’ex-épouse de son nouvel amoureux.

Réalisateur : Nicole Holofcener | Dans les salles du Québec le 27 septembre 2013 (20th Century Fox)

La cinéaste Nicole Holofcener a déjà travaillé avec Woody Allen et cela paraît. On y retrouve le même humour savoureux, le même soin apporté au scénario qui se démarque du lot par son intelligence et la même tendresse véhiculée par les personnages. Après quelques efforts réjouissants, elle a signé un grand coup en 2010 avec Please Give, qui demeure encore à ce jour son meilleur effort.
Un brin moins comique mais plus dramatique, Enough Said nage dans les mêmes eaux. Il est toujours question des relations familiales entre une mère et sa fille, de romances instables et de mensonges. La mélancolie est de presque tous les plans, étant relayée par cette difficulté de refaire son existence après 50 ans et ce désir de se replonger dans ses souvenirs, ce qui amène un peu de nouveauté à une intrigue qui n’est pas fondamentalement originale.
Derrière une mise en scène un peu accessoire se tiennent des êtres en trois dimensions, attachants malgré leurs défauts. Julia Louis-Dreyfuss n’a jamais eu vraiment l’opportunité de s’exprimer au cinéma et elle est généralement juste, débarrassée de ses tics télévisuels. Devant elle se tient le regretté James Gandolfini qui trouve là le rôle le plus substantiel de sa carrière. Il est tout simplement beau à voir, rendant amplement l’œil triste. Les autres comédiens sont tous crédibles et hilarants, complétant une distribution sans faux pas.
Derrière son côté sitcom gonflé pour le grand écran, Enough Said s’avère une des plus belles surprises du cinéma américain de 2013. Un long métrage tendre et agréable, capable de faire rire et d’émouvoir tout à la fois. Oui, ça fait beaucoup de bien.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon