Livre: Le personnage. De la “grande” Histoire à la fiction

2 novembre 2013

(Marie-France Briselance et Jean-Claude Morin; Nouveau Monde éditions; 438 pages)

Avec Le personnage. De la “grande” Histoire à la fiction, Marie-France Briselance et Jean-Claude Morin cherchent à explorer les origines des personnages fictionnels (qu’ils soient littéraires, cinématographiques ou théâtraux) en tentant de prouver que chaque personnage-type trouve sa source chez les dieux égyptiens.
Le point de départ est intéressant mais très vite, l’introduction nous fait craindre le pire en raison d’affirmations non étayées et de grosses lacunes méthodologiques. La suite ne fait que corroborer ces craintes et ressemble à une énumération d’exemples semblant se succéder en oubliant qu’une hypothèse de départ doit se démontrer, sans quoi elle ne représente aucun intérêt. Ces grosses lacunes sont d’autant plus regrettables que les auteurs se sont livrés à un travail de documentation aussi appréciable qu’impressionnant (dont il reste malheureusement peu de traces, les références étant pour le moins succinctes et la bibliographie ayant été oubliée).
Au final, l’ouvrage ressemble donc malheureusement à un gros livre brouillon et indigeste qui n’est pas à la hauteur de la tâche accomplie par les auteurs (des probables centaines d’heures de travail acharné pour venir à bout de plus de 400 pages d’étude). Cependant, Le personnage. De la “grande” Histoire à la fiction, contrairement à son ambition de départ, n’en demeure pas moins un ouvrage que l’on peut picorer un peu à la manière d’un dictionnaire. À ce titre, les étudiants qui auront à illustrer un travail universitaire avec un personnage de fiction censé représenter une figure archétypale trouveront probablement quelques idées et un point de départ intéressant pour leur étude. S’il n’est pas complètement réussi, le livre présente donc au moins un intérêt non négligeable… qui nous fait cependant encore plus regretter l'absence de bibliographie!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon