DVD: Night Train to Lisbon (Train de nuit pour Lisbonne) *½

28 janvier 2014

(réalisé par Bille August ; DVD disponible au Québec chez TVA Films le 28 janvier 2014)

Bille August fait partie du club particulièrement restreint des réalisateurs ayant gagné deux Palmes d’or à Cannes. Même s’il est loin d’avoir le talent des autres double-palmés, son appartenance à ce petit cercle inspire le respect.
Le casting international de Night Train to Lisbon est également très respectable: en plus de Jeremy Irons, qui tient le premier rôle, nous y retrouvons (entre autres) Mélanie Laurent, Bruno Ganz, Martina Gedeck, Lena Olin, Christopher Lee et Charlotte Rampling.
Pour compléter notre énumération d'éléments de qualité, précisons qu’il s’agit de l’adaptation d’un roman à succès (signé Pascal Mercier). Cela commence à faire beaucoup d’ingrédients… restait à voir si Bille August allait savoir quoi en faire.
En s’intéressant à ce professeur à la vie terne qui décide de partir sur les traces de l’auteur d’un livre, rencontre les gens qui l’ont connu et est projeté à travers leurs souvenirs en pleine dictature portugaise (entre résistance et histoire sentimentale), le cinéaste avait un point de départ intéressant. Malheureusement, il ne parvient jamais à concrétiser nos attentes. Les événement trop improbables se succèdent si vite (les rencontres se font si facilement, les hasards sont si heureux, les personnes rencontrées se livrent si rapidement), que nous perdons rapidement tout espoir d’adhérer à la proposition du cinéaste.
Lorsque les souvenirs des interlocuteurs s’enchevêtrent pour créer un deuxième fil narratif, le film sombre définitivement, le retour vers le passé et vers son contexte historique particulier n’étant en effet jamais traité comme il l’aurait mérité.
Qu'il soit réalisé par Bille August ne change rien... nous nous souviendrons surtout de ce Train de nuit pour Lisbonne comme d’un film très  mineur au scénario bâclé!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon