DVD: Blue Ruin ***

22 juillet 2014

(Réalisé par Jeremy Saulnier; DVD disponible au Québec chez Séville le 22 juillet 2014)

Après un premier film fauché mais assez remarqué (Murder Party, 2007), Jeremy Saulnier revient à la charge avec un film encore plus remarqué (prix FIPRESCI pour les sections parallèles au Festival de Cannes 2013).
Blue Ruin aurait pu ressembler à un petit film de vengeance comme beaucoup d’autres, dans lequel un jeune cinéaste geek s’imagine être Tarantino, le talent en moins. Heureusement, Jeremy Saulnier choisit plutôt d’en faire une oeuvre très lente, dans laquelle la violence est d’autant plus marquante qu’elle demeure rare.
En dehors des scènes propices aux déluges d’hémoglobine, le film suit de manière très précise la quête de vengeance de son héros. Le cadre est méticuleusement choisi, le montage est savamment réglé et la musique aide constamment le spectateur à accepter l'immersion dans ce voyage personnel qui n’est paradoxalement jamais bien éloigné de la folie collective (incarnée par ses ennemis).
L’intrigue est pour sa part très minimaliste, et tous les éléments indispensables à la compréhension des causes de cette succession de tueries sont distillés avec une justesse et une sobriété appréciables.
Malgré le brio de l’ensemble, Blue Ruin prend le risque de voir le spectateur décrocher et se désintéresser de cette quête à mesure qu’elle devient de plus en plus absurde. Cette volonté de ne pas plaire à tout prix est cependant à mettre au crédit de Jeremy Saulnier, qui signe un film aussi courageux que maîtrisé.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon