FNC 2014: les 10 films qui font (le plus) envie

7 octobre 2014

Le FNC avait ces derniers temps l’habitude de programmer les films des grands festivals de l’année en cours. L'édition 2014 renverse la vapeur et dévoile plutôt l’absence d’un nombre important de films majeurs. Ce n’est pourtant pas forcément un défaut. Au contraire, cela est peut-être même un avantage. Les principaux films manquant à l’appel sont en effet déjà achetés par des distributeurs québécois et seront donc projetés en salle ultérieurement. Leur absence au FNC devrait ainsi permettre à d’autres films n’ayant pas la même chance d’avoir une visibilité plus grande.
Pour respecter cette logique, nous avons volontairement “oublié” de notre traditionnel texte de présentation quelques poids lourds bien présents cette année, mais qui seront également distribués plus tard (Godard, Dumont, Cronenberg, etc.).
Que le spectateur se rassure cependant, il aura largement de quoi faire durant ces dix jours de FNC. Le premier film à ne pas manquer n’a pourtant rien de très sexy: Test, d’Alexander Kott, est un film russe et sans dialogue qui se déroule dans la Steppe kazakhe. Cela peut en refroidir certains. Cela serait regrettable. Il s’agit du seul film de cette petite liste que nous avons déjà vu, mais nous pouvons déjà affirmer qu’il s’agira à l’évidence d’un des films marquants de cette édition. Notre critique **** sera mise en ligne sous peu!
Nous serons moins catégoriques pour les suivants car nous les découvrirons en même temps que les festivaliers, mais nous avons déjà très hâte de les visionner.
Pour les 10 ans de sa sélection Temps 0, le «très cool» Julien Fonfrède a bien fait les choses. Certes, Der Samurai et Fires on the Plain (que nous avons déjà vus) nous ont laissés sur notre faim, mais nous espérons nous rattraper avec quatre films très prometteurs: Tale of Princess Kaguya, d’Isao Takahata, dont les quelques images que nous avons pu voir sont tout simplement sublimes; Tokyo Tribe, de l’inégal mais toujours passionnant Sion Sono, qui nous offre ici un film de gangster 100% musical (version rap nippon); Near Death Experience du duo Gustave Kervern et Benoît Delépine… avec Michel Houellebecq (également acteur au FNC dans L’enlèvement de Michel Houellebecq, que l’on devrait retrouver en salles sous peu, et que nous avons beaucoup apprécié); Incompresa de la rebelle et à fleur de peau Asia Argento dont la carrière de cinéaste est particulièrement intéressante et personnelle (souvenons nous de Scarlet Diva).
Nous retrouverons également certains absents de cette édition à Cinemania. Cela n’empêche pas le Festival du Nouveau Cinéma de nous proposer d’autres films français très attendus (ce qui témoigne au passage de l’excellente forme du cinéma hexagonal). Parmi eux, nous sommes impatients de découvrir Bande de filles, de la déjà indispensable Céline Sciamma, Mange tes morts, de Jean-Charles Hue, qui fit grandement parler de lui lors de la Quinzaine des réalisateurs cette année et Le grand homme de Sarah Léonor, défini par les Inrockuptibles comme un «mélodrame déchirant et pourtant exempt de tout excès pathétique».
Ce n’est bien évidemment pas tout! Le FNC nous emmènera en Israël avec Amos Gitaï et son Ana Arabia filmé en un seul plan-séquence, mais également entre l’Iran et les États-Unis, où Ana Lily Amirpour donnera naissance à une femme vampire en hijab avec A Girl Walks Home Alone at Nigh.
Tout ceci n’est bien évidemment qu’un choix tout personnel, témoignant cependant de la diversité de cette programmation 2014, qui semble davantage privilégier les découvertes que les avant-premières de valeurs sûres… et c’est tant mieux!
Pour en avoir la preuve, rendez-vous sur le site internet du festival… et très bientôt dans les salles partenaires du festival!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon