Tusk *½

3 octobre 2014

Sans nouvelles de leur ami Wallace (Justin Long), Teddy (Haley Joel Osment) et Ally (Génesis Rodriguez) débarquent au Canada pour le retrouver.

Réalisateur : Kevin Smith | Dans les salles du Québec le 3 octobre 2014 (Sony Pictures)

Kevin Smith n’aura été qu’une étoile filante. Comment un cinéaste qui a commencé aussi fort (Clerks, qui a vu le jour il y a 20 ans, est encore une bombe) peut être tombé aussi bas? Il y a bien eu entre-temps les sympathiques Chasing Amy et Zack and Miri Make a Porno, mais rien de très marquant pour autant.
En 2011, Smith semblait se pendre pour Takashi Miike avec le terriblement ennuyant Red State. Nous pouvons faire le même constat avec le désolant Tusk, où le réalisateur américain tente cette fois de flirter vers le cinéma de Park Chan-wook. Nous sommes certes dans la satire et dans la parodie avec ce méchant inquiétant qui tient en otage sa pauvre victime et lui inflige les pires sévices, mais rien n’y fait. Ce qui arrive à notre pauvre héros ne choque pas, nous ne ressentons aucune empathie envers lui et les moyens utilisés ne font ni rire ni frissonner. Après cinq joints, tout semblerait peut-être différent, mais rien n’est moins sûr.
Kevin Smith avait pourtant un large terrain fertile à exploiter. Il aurait pu maximiser cette rencontre à la Nosferatu, éviter les clichés en jouant sur les contrastes entre les Américains et les Canadiens et intégrer intelligemment cet ancien policier québécois qui est défendu par un Johnny Depp qui n’aura jamais été aussi perdu et mauvais. Surtout, il avait un trésor enfoui dans ce moyen dont les personnages se transmettent des histoires.
C’était probablement trop pour lui. Il est demeuré au premier degré simpliste et grotesque, avec sa fausse bonne idée de départ (de transformer son protagoniste en… mais allez voir ailleurs sur le web pour trouver en quoi) qui aurait fait un intéressant court métrage. Mais en terme de trop long film, avec des acteurs laissés à eux-mêmes et une mise en scène plus ou moins soignée, oubliez ça!
Et dire qu’une trilogie est en gestation…
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon