Ant-Man ***

17 juillet 2015

Après sa sortie de prison, Scott Lang (Paul Rudd) cherche à redevenir un père parfait… mais reprend surtout du service comme cambrioleur. Cette rechute lui permettra de rencontrer un scientifique génial (Michael Douglas) qui lui donnera l’occasion d’obtenir de supers pouvoirs en endossant la combinaison de Ant-Man.

Réalisateur: Peyton Reed | Dans les salles du Québec le 17 juillet 2015 (Walt Disney Pictures Canada)

Autant le dire tout de suite, ce nouveau film de l’écurie Marvel ne suscitait pas de grands espoirs. Ant-Man est pourtant une belle surprise qui nous prouve que les divertissements familiaux de bonne qualité sont encore possibles.
Non seulement le scénario très agréable assume parfaitement ce qu’il est et ne cherche pas à se prendre trop au sérieux, mais l’humour fait régulièrement mouche (la touche british des coscénaristes Joe Cornish et Edgar Wright?), les acteurs sont tous parfaitement dans le ton et la mise en scène, qui ne prétend pas au génie, est d’une compétence constante. Le film comporte même quelques réussites notables, avec certaines scènes miniatures au charme un peu suranné (mais assumé), voire parodique (le combat au milieu des maquettes est une antithèse de la destruction de villes complètes à la Avenger particulièrement réjouissante!). Ant-Man semble vouloir nous rappeler qu’il n’est pas indispensable d’être toujours plus grand et toujours plus fort: parfois, les idées compensent!
Certes, tout n’est pas parfait, et la touche mélodrame familiale (la souffrance du père divorcé séparé de sa fille, mais qui essaie de se comporter bien pour effacer ses erreurs passées) est de trop… pourtant, même cette lourdeur nous rend indulgent. C’est en effet ce détail qui permet l’existence d’une délicieuse scène de combat entre un super héros et un super vilain (tous les deux réduits à la taille d’insectes) dans une chambre de petite fille. Les jouets peuvent devenir des armes redoutables et les idées / gags sont une fois de plus très réjouissants.
Au final, cet Ant-Man est donc un divertissement estival à visionner avec un réel plaisir! Et que le plaisir soit coupable ou non… qu’importe. Le plus important est qu’il soit là!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon