Le cinéma italien de 1945 à nos jours

10 juillet 2016

(Laurence Schifano; Armand Colin; 192 pages)

En un peu plus d’un demi-siècle, de Rome, ville ouverte à l’Oscar du meilleur film étranger pour La Grande Bellezza, en passant par le western spaghetti ou la comédie à l’italienne, le cinéma italien a donné naissance à un grand nombre de réalisateurs de talent et a toujours su se renouveler et surprendre, comme en témoignent ces dernières années, où un grand nombre de cinéastes (des vétérans comme les Taviani aux plus jeunes comme Alice Rohrwacher) se font remarquer dans les grands festivals.
Avec cet ouvrage assez court, Laurence Schifano nous propose de parcourir cette période récente passionnante du cinéma italien, en essayant de faire ressortir de manière chronologique les grandes tendances de cette riche cinématographie (Paysage après la bataille; Retour à Cinecittà; Les grandes années du cinéma italien; Une odyssée collective; Entre logiques de production et dynamiques de création).
L’ouvrage étant volontairement concis (il appartient à la très bonne collection Focus cinéma, à la fois didactique et accessible), nous regretterons parfois certains raccourcis et aurions aimé pouvoir lire certains développements. Cependant, avec les contraintes qui était les siennes pour cadrer avec la logique éditoriale, nous devons admettre que le travail de Schifano est remarquable. Elle parvient en moins de 200 pages à faire honneur à cette cinématographie mouvante, qui fut durant plus d’un demi-siècle l’intéressant reflet de l’Italie.
Signalons pour finir que la précédente édition datant de 2011 et ces dernières années ayant été particulièrement riches pour le cinéma italien, cette quatrième édition revue et augmentée nous semblait indispensable. Voilà qui est fait!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon