Saint Amour ***

9 septembre 2016

Afin de convaincre son fils (Benoît Poelvoorde) de reprendre la ferme familiale, un homme (Gérard Depardieu) décide d’entreprendre avec celui-ci, la route des vins.

Réalisateurs : Benoît Delépine et Gustave Kervern | Dans les salles du Québec le 9 septembre (Funfilm)

La bande-annonce du nouveau film des réalisateurs de l’excellent Louise Michel pourra en refroidir plus d’un. En effet, le film nous est présenté comme une comédie légère sans grands éclats. Au premier coup d’œil, le seul attrait reposerait donc sur la présence de Gérard Depardieu et Benoît Poelvoorde, deux géants de la cinématographie française. Pourtant, l’œuvre qui déborde de testostérones (pas de femme en tête d’affiche) est profondément touchante. La relation entre le père et le fils évoluera à travers leur périple parsemé d’aventures incongrues.
Au fil du récit, on se laisse agréablement surprendre par la justesse du ton, la fluidité des dialogues et l’évidente chimie qui se crée entre les divers protagonistes. Car si Poelvoorde et Depardieu en mettent plein la vue, les acteurs de soutien en font tout autant. On a ainsi droit à une comédie de situation qui ne s’essouffle pas en cours de route.
Malgré un choix de mise en scène qu’on pourra questionner (caméra à l’épaule, du type faux documentaire), la force du scénario (et de ses interprètes) permettra au spectateur de passer un moment en très bonne compagnie. On rit franchement devant l’absurdité de ces situations tout en s’émouvant face à la beauté des relations humaines.

L'avis de la rédaction :

Miryam Charles: ***
Jean-Marie Lanlo: ***
Martin Gignac: ***½
Sami Gnaba: ***
Olivier Maltais: ***
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon