X Quinientos ***

14 avril 2017

Trois adolescents, séparés par des milliers de kilomètres, doivent s’adapter du mieux qu’ils peuvent à un tout nouvel environnement.

Réalisateur : Juan Andrés Arango | Dans les salles du Québec le 14 avril 2017 (Filmoption International)

Séparément, les expériences des trois jeunes de X Quinientos semblent trop uniques pour rejoindre un large public. C’est en les plaçant les unes à côté des autres que Juan Andrés Arango réussit à tracer des liens entre les récits, liens qui insufflent un propos universel à son film. Ainsi, les anxiétés adolescentes que sont la perte de repères et le désir d’appartenance sont clairement identifiables, peu importe le contexte.
Cette quête identitaire est reconnaissable, que ce soit chez une immigrante philippine à Montréal, un Afro-Colombien de retour chez lui après avoir été expulsé des États-Unis ou un Mexicain qui quitte son village natal pour la grande ville. Le lien se fait facilement entre ces trois vies et le déracinement ressenti lors du passage de l'enfance à l’âge adulte. Cette transition psychologique d’un monde à l’autre est rendue concrète par un changement géographique brusque. Grâce à une approche près du documentaire, la mise en scène donne vie avec réalisme à chaque environnement. Certains magnifiques plans clés capturent simultanément l’énergie vibrante et la beauté des lieux, ainsi que l’isolement des personnages dans ces endroits qui leurs sont étrangers.
Par contre, le film perd en finesse en raison de dialogues rarement crédibles. Leur artificialité détonne complètement avec le minimalisme de la mise en scène. Pour faire plus authentique, le cinéaste utilise des acteurs non professionnels, mais certains ont des difficultés à s’approprier les dialogues déjà maladroits. Toutefois, pour d'autres, le jeu plus plat et un peu mal à l’aise communique parfaitement le détachement social qu’ils éprouvent.
Malgré ses imperfections, X Quinientos reste tout de même un portrait envoûtant d’un continent américain multiculturel dans lequel il peut être difficile de trouver sa place pour une adolescence à la recherche d'un sentiment d’appartenance.
L'avis de la rédaction :

Olivier Maltais: ***
Jean-Marie Lanlo: **½
Martin Gignac: ***
Pascal Grenier: **½
Ambre Sachet: ***
 

Suivre Cinéfilic

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Pascal Grenier (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard (AQCC)
Olivier Maltais
Ambre Sachet
Réviseure:
Geneviève Pigeon