Jaloux ***½

25 mars 2011

Marianne (Sophie Cadieux) et Thomas (Maxime Denommée) forment un couple qui commence à battre de l’aile. Pour faire le point, ils partent passer une fin de semaine dans le chalet d’un oncle. Le voisin, un certain Ben, est censé leur remettre les clés. Mais cet homme  séduisant (Benoît Gouin) est-il vraiment celui qu’il prétend être ?

 Un film réalisé par Patrick Demers │ En salles le 25 mars 2011 (Les films Seville)

À première vue, Jaloux ressemble à un petit thriller plutôt bien fichu. Si certains détails du scénario sont critiquables, ceux-ci sont largement compensés par d’indéniables qualités. Le film trouve en effet toujours le bon équilibre entre ce qu’il faut dévoiler (Ben n’est pas Ben) et ce qui doit rester caché jusqu’aux révélations, qui arrivent toujours au moment opportun (et qui ne donnent jamais au spectateur l’impression d’avoir été mené en bateau par un scénario trop malin pour être honnête). De plus, les dialogues sonnent justes, les acteurs sont impeccables et le regard sur le couple en crise est pertinent et jamais trop insistant.
Mais l’intérêt de Jaloux réside aussi dans sa conception. Le film, tourné en seize jours, a vu son histoire se développer au cours du tournage avec la participation active des acteurs, crédités comme coscénaristes. C’est probablement cette part d’improvisation qui donne ce ton aussi juste (mais c’est peut-être aussi cette écriture au jour le jour qui est responsable des petites faiblesses évoquées plus haut).
Au final, en plus d’être un petit thriller de fort honnête facture, Jaloux est aussi une belle proposition de cinéma. Bravo à Patrick Demers et à ses acteurs, et merci aux producteurs d’avoir osé se lancer dans cette aventure plutôt risquée.

 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon