L'âge de raison *½

15 juillet 2011

Le jour de ses quarante ans, une femme d'affaires obnubilée par son travail (Sophie Marceau) retrouve des lettres oubliées, écrites à l'âge de sept ans. Elles provoquent en elle un désir de réconciliation avec son passé refoulé et une remise en question de sa profession.

Réalisateur: Yann Samuell │ En salles le 15 juillet 2011 (Axia Films)

Même si l'idée des retrouvailles avec l'enfance est prometteuse, le troisième long-métrage de Yann Samuell est plutôt décevant.
Tout d’abord, l’interprétation de Sophie Marceau manque de sincérité et son jeu forcé et théâtral nous empêche de ressentir sa confusion et sa rébellion face à l'esprit de compétitivité inhérent à son métier. Malheureusement, la performance des enfants n’est pas plus crédible. Si la plupart des retours en arrière nous font revivre une certaine fantaisie de l’enfance, ils manquent de simplicité dans la forme (surcharge de décors, tendances rose-bonbon) et de spontanéité dans le jeu des acteurs en raison de dialogues souvent mécaniques. Seule la forme artisanale de quelques scènes en dessins animés engendre une certaine nostalgie, mais leur beauté plastique n'est pas suffisante pour émouvoir. Nous aurions souhaité voir Yann Samuell approfondir les pistes de réflexion posées par le film (l'importance de l'enfance, le désir d'ascension sociale et l'angoisse qui en résulte) plutôt que de se concentrer presque uniquement sur la forme.
Pour les amateurs de nostalgie, mieux vaut revisiter ses vieux albums photo…
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon