THE CHANGE-UP (LUI C’EST MOI) **

5 août 2011

Après une soirée bien arrosée, deux amis d’enfance qui mènent des existences diamétralement opposées font le vœu d’échanger de vies. Quelle n’est pas leur surprise, le lendemain matin, lorsqu’ils se réveillent chacun dans le corps et le quotidien de l’autre.

Réalisateur : David Dobkin | En salles le 5 août 2011 (Universal Pictures)

Dave (Jason Bateman), un avocat workaholic, marié, père de famille, discipliné et organisé, se retrouve dans la peau de Mitch (Ryan Reynolds), un adulescent célibataire, aspirant acteur, immature et irresponsable, qui ne termine jamais ce qu’il entreprend, et vice-versa. Même s’ils ont du mal à s’ajuster à leur nouveau mode de vie, les protagonistes réussissent à tirer plusieurs leçons de cette expérience. Ainsi, alors que l’un se rend compte qu’il accorde trop d’importance à son travail et qu’il devrait passer plus de temps avec sa famille, l’autre, apprend à persévérer et parvient à se rapprocher de son père avec qui il avait une relation difficile. Lorsqu’ils retournent enfin à leur propre destin, les deux hommes sont d’autant plus heureux qu’ils savent maintenant apprécier les choix de parcours qu’ils ont faits, tout en ayant acquis un nouveau respect l’un pour l’autre.
Bien que le scénario soit plutôt prévisible, le rire est tout de même au rendez-vous à plusieurs reprises grâce aux situations loufoques et au jeu des deux acteurs principaux. The Change-Up semble suivre la recette de base des comédies hollywoodiennes, soit une bonne dose de sexe et de langage vulgaire, un brin d’humour scatologique, un soupçon de bonnes vieilles valeurs familiales additionnées de quelques gags physiques et autres quiproquos, mais la sauce ne prend pas vraiment et ça sent un peu le réchauffé.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon