A Dangerous Method (Une méthode dangereuse) ***

13 janvier 2012

Sabina Spielrein (Keira Knightley), qui souffre d’hystérie, est soignée par Carl Jung (Michael Fassbender) avant de devenir son assistante, sa maitresse, puis une psychanalyste respectée. Pendant ce temps, Jung et Sigmund Freud (Viggo Mortensen), d’abord très proches, verront leurs conceptions de la psychanalyse diverger.

Réalisateur : David Cronenberg | Dans les salles du Québec le 13 janvier 2012 (Les Films Séville)

A Dangerous Method est un bien étrange film. Étrange tout d’abord en raison du thème abordé : la psychanalyse, a priori loin des préoccupations habituelles de David Cronenberg (la mutation des corps, quoi que…). Étrange également par sa construction en petites touches, qui prend le risque de ressembler davantage à une succession d’anecdotes qu’à un tout cohérent. Pourtant, au bout du compte, le film parvient à livrer un ensemble harmonieux, d’un charme presque éthéré et d’un classicisme formel d’une grande élégance. Relation amoureuse entre Sabina et Jung, relation intellectuelle entre Jung et Freud, influence d’un personnage passionnant (Otto Gross, interprété par Vincent Cassel)… Cronenberg survole tous ses sujets de manière fort plaisante, aidé en cela par le scénariste Christopher Hampton, qui fait preuve d’un métier indéniable. Cette association de sympathiques malfaiteurs réalise ainsi le braquage parfait en rendant particulièrement agréable un film qui, si l’on prend la peine de s’en distancier quelque peu, tourne plus autour du pot qu’il ne parvient à traiter de manière convaincante ses passionnants sujets. Mais le tout est mis en boîte avec un tel talent qu’on finit tout par se laisser entrainer dans l’aventure… voire par y prendre un plaisir certain !
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon