I'm Yours / Perdu avec toi *½

30 mars 2012

Robert (Rossif Sutherland), un jeune courtier en bourse désillusionné par le monde des affaires, rencontre dans un bar Daphnée (Karine Vanasse), une séduisante jeune femme. Après une nuit torride dans un motel, Daphnée soutire une importante somme d'argent à Robert tout en lui promettant de la lui rendre s'il accepte de l’aider. Il devra aller au Canada pour rencontrer ses parents et se faire passer pour son fiancé.

Réalisation: Leonard Farlinger | Dans les salles du Québec le 30 mars 2012 (Les Films Séville)

Avec une prémisse digne d'une comédie romantique qui rappelle par moments Something Wild de Jonathan Demme, I’m Yours de Leonard Farlinger n’assume pas le côté comique de sa situation de départ. De ce fait, la progression de l'histoire (extrêmement lente) repose sur une ultime rencontre avec les parents de Daphnée qui pourrait laisser émerger des situations cocasses pleines de quiproquos, de malaises et de malentendus. Or, le réalisateur ne sait pas sur quel pied danser. Les éléments dramatiques (souvent lourds) qu'il propose au spectateur tout au long du voyage vers North Bay sont mal dosés et manquent de nuances. On le ressent à la performance inégale des acteurs. Si Rossif Sutherland s'en tire relativement bien dans le rôle du jeune courtier désabusé se laissant porter par les évènements, Karine Vanasse fait office de bel objet féminin. Il manque à son personnage de jeune fille au passé trouble un brin de folie, une âme, un petit quelque chose d'humain. La chimie entre les deux acteurs passe si difficilement à l'écran qu’il est difficile de comprendre ce qui pousse Robert à tout laisser pour Daphnée, lacune que la faiblesse du scénario ne parvient pas à combler. De plus, la fin précipitée aux allures d’ode à l'amour et à la réconciliation manque totalement son but.
Certains se plairont tout de même peut-être à voir les beaux paysages canadiens qui parsèment ici et là cette histoire d’amour somme toute assez insipide.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon