Damsels in Distress **½

27 avril 2012

Avec deux amies, Violet (Greta Gerwig), une jeune étudiante zélée, est responsable du centre de prévention de suicide de son université. L'arrivée d'une nouvelle étudiante (Analeigh Tipton), qui ne partage pas les idées de Violet, créera de nombreux remous.

Réalisation : Whit Stillman | Dans les salles du Québec le 27 avril 2012 (Métropole Films Distribution)

Whit Stillman signe son troisième film en plus de vingt ans en retrouvant un sujet qui lui est cher (les aspirations et les rêves d'une jeunesse qui se demande ce que lui réserve le futur). Tout comme dans Metropolitan et The Last Days of Disco, le réalisateur prend pour sujet des personnages qui sont sur le point ou qui ont à peine franchi le passage à la vie adulte. Si certains pourraient être ennuyés par le ton badin, les longs discours explicatifs de Violet et le manque d'intrigue ou de progression dramatique, les nombreux dialogues toujours justes donnent au film un ton décalé assez plaisant. Pourtant, Damsels in Distress n'est pas une comédie romantique dans le sens classique du terme. En effet, l’heureuse conclusion (le couple qui se forme) ne semble pas être une priorité pour le réalisateur et bien que certains moments soient propices aux rires, ceux-ci sont rares.
Nous regretterons que le film, parsemé d'idées originales, peine à former un tout réussi.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon