For a Good Time, Call … (Le Téléphone Rose) ***

14 septembre 2012

Deux jeunes femmes que tout oppose partagent le même appartement. Pour arrondir leurs fins de mois, elles mettent sur pied un service téléphonique des plus osés. Bientôt, le succès et l'argent viennent frapper à leur porte.

Réalisateur : Jamie Travis | Dans les salles du Québec le 14 septembre 2012 (Alliance Vivafilm)

For a Good Time, Call... navigue dans le même type d'humour que les récentes productions de Judd Apatow. Tout comme Bridesmaids, on peut classer le premier long métrage du réalisateur canadien Jamie Travis (National Parks Project) du côté des réussites. Il semble évident que le but de son exercice n’était pas de tomber dans la vulgarité gratuite ou de choquer le spectateur, mais bien de faire rire (et pas à n’importe quel prix !). Le film demeure par le fait même assez accessible à un large public. En effet, malgré la nature du métier qu'exercent les deux jeunes femmes (qui, au départ, n’ont pas vraiment la tête de l'emploi), le scénario ne va jamais trop loin dans le mauvais goût ou le salace. Les créateurs du film se sont donné le mot pour ne pas trop ébranler les potentielles sensibilités.
For a Good Time, Call... est donc un film rose bonbon, construit à partir d’un sujet assez captivant, et qui donne lieu à des situations des plus cocasses. Le jeu énergique des deux actrices principales (Ari Graynor et Lauren Miller, également scénariste) y est assurément pour quelque chose. Elles évoluent avec aisance dans leurs rôles faits sur mesure et le film arrive même à proposer une certaine idée de la liberté en évitant un discours moraliste convenu sur la sexualité et ses différentes expressions.
Malgré quelques lacunes, notamment des petites incohérences scénaristiques, on passe un bon moment avec ce For a Good Time, Call…
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon