Playing for Keeps / L’amour en jeu *½

7 décembre 2012

Ancien joueur de soccer dans une équipe européenne de calibre international, George (Gerard Butler), divorcé et père peu exemplaire, se retrouve presque par hasard à entraîner l’équipe de son fils. Sa vie s’en trouvera bouleversée!

Réalisateur: Gabriele Muccino | Dans les salles du Québec le 7 décembre 2012 (Alliance Vivafilm)

Contre tout attente, Playing for Keeps débute de manière plutôt agréable. Le film ressemble en effet à une petite comédie légère dans laquelle un beau sportif à la retraite fait tourner les têtes et les coeurs (ou plutôt stimule quelques hormones restées trop longtemps au repos) de soccer moms venues encourager leurs marmots. Le microcosme des parents supporters étant ce qu’il est, ce point de départ offre l'avantage de faire sauter les barrières sociales. Dans un premier temps, les scénaristes semblent vouloir exploiter ce filon et permettent au films de porter un regard certes caricatural, mais pas désagréable sur cette société où tout s'achète (avec, en fonction de l'interlocuteur, de l'argent, une promenade en Ferrari ou un accouplement). Malheureusement, très vite, le film fait machine arrière et se transforme en oeuvrette naïve destinée aux petits garçons de dix ans qui rêvent de voir leurs fantasmes (la réunification d’un couple séparé) prendre le dessus sur la dure réalité de la vie (son improbabilité).
Les amateurs de la méthode Coué apprécieront. Les autres seront probablement consternés par un film qui, après un départ prometteur, n’en finit plus de sombrer dans le mièvre!
 
Rechercher sur cinéfilic

Suivre Cinéfilic

Les plus lus cette semaine

Archives