Bullet to the Head (Du plomb dans la tête) *½

1 février 2013

Un gentil tueur à gages (Sylvester Stallone) et un séduisant policier (Sung Kang) se voient contraints de faire équipe pour démasquer plein de vrais méchants.

Réalisateur: Walter Hill | Dans les salles du Québec le 1er février 2013 (Les Films Séville)

Cette adaptation d’un roman graphique français permet à Walter Hill de revenir aux affaires après dix années d’absence des grands écrans. Il refait pour l’occasion appel à un duo improbable (formule qu’il affectionne visiblement depuis les deux 48 hrs ou Red Heat), mais s’adjoint cette fois les services de Sylvester Stallone.
Malheureusement, ces deux éléments ne parviennent pas à nous convaincre de la pertinence de l’opération. En effet, ni la délicieuse Sarah Shahi, ni la carcasse impressionnante de Jason Momoa, ni le charme de Sung Kang, ni la volonté de mettre à profit un univers urbain nocturne, ni l’intrigue (en réalité très poussive) ne font oublier que Bullet To The Head n’est qu’un petit film qui manque cruellement de souffle, même s’il n’est pas trop mal fichu (à l’exception des scènes de bagarre, heureusement très courtes).
Pour les amateurs de Stallone, de personnages sans épaisseurs, de flingages multiples et d’intrigue sans intérêt, mieux vaut se diriger vers The Expendables. Ce n’est pas beaucoup mieux, mais au moins, c’est ouvertement fun!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon