Livre: La vie et l’œuvre d’un pionnier du cinéma

3 juin 2013

(Georges Méliès; Éditions du Sonneur; 112 pages)

En 1935, George Méliès rédige à la troisième personne du singulier un texte consacré à sa vie et à sa carrière cinématographique, finalement publié après sa mort dans une version largement remaniée (sous le titre Mes mémoires, en 1945 puis en 1961). Les Éditions du Sonneur nous proposent maintenant enfin une version établie et présentée par Jean-Pierre Sirois-Trahan, beaucoup plus proche de la version d’origine. Volontairement, seules quelques coquilles ont été corrigées, et c’est par conséquent presque le texte brut qui nous est proposé. Il reste donc de petites faiblesses d’écriture qu’un travail éditorial aurait corrigées, mais le livre représente un document intéressant, surtout en ce qui concerne les méthodes de travail de Méliès ou certains aspects techniques. Pour le reste, le cinéaste se livre trop à une réécriture subjective et idéalisée de sa propre histoire pour que l’on puisse lui accorder le moindre crédit historique (à cette fin, nous conseillerons plutôt de revoir Le voyage extraordinaire).
En parcourant les pages de La vie et l’œuvre d’un pionnier du cinéma, le lecteur aura l’occasion de voyager à l’époque des premiers pas du “spectacle cinématographique” en compagnie d’un guide de luxe. Cependant celui-ci, vieillissant et probablement aigri par une faillite douloureuse et une longue période d’oubli, prend quelques positions qui manquent parfois d’élégance. Mais qu'importe... ce tout petit livre (au format et à la prise en main très agréables) n’est pas destiné à devenir un ouvrage de référence sur la vie et l’œuvre de celui qui reste un des cinéastes marquants du septième art. Son intérêt principal réside surtout dans la possibilité qu'il offre de prendre enfin connaissance de ce document jusqu’ici indisponible... c’est déjà beaucoup!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon