Fantasia 2013: The Battery ***½

7 août 2013

Réalisateur: Jeremy Gardner

Les premiers films écrits et interprétés par des jeunes cinéastes ont souvent tendance à être au pire d’un nombrilisme insupportable, et au mieux à avoir les qualités de leurs maladresses. Avec The Battery, tourné pour quelques milliers de dollars avec une vielle voiture, un Canon 5D, du maquillage et de la bonne musique, Jeremy Gardner fait démentir la généralité un peu trop rapidement énoncée plus haut. En mélangeant le road movie, le film de potes et le film de zombies, il nous livre un premier film comme on aimerait en revoir plus souvent dans tous les festivals du monde. En dressant le portrait de deux hommes qui parcourent la campagne dans l’espoir de trouver des conserves, des voitures et de l’essence pour continuer à avancer sans but précis, il réussit à jeter un regard d’une grande pertinence sur l’existence humaine. Condamnés d’avance, avec pour seul espoir de tenir le plus longtemps possible et essayant de s’occuper au mieux pour rendre leur survie supportable, étant de plus en plus fréquemment confrontés à la mort, obligés de faire des choix parfois douloureux, ces deux survivants vivent en quelques jours ce que tout être humain rencontre dans toute une vie.
Cette description peut faire craindre le pire. Il n’en est rien. Jeremy Gardner parvient à doser avec un sens de l’écriture déjà impressionnant les moments de légèreté, l’irruption de drames et les rencontres au dénouement incertain. De plus, sa mise en scène ne cherche pas à nous impressionner à chaque plan mais est au contraire d’une belle assurance et son interprétation est aussi juste que celle de son partenaire Adam Cronheim.
Quand on voit ce que ce Jeremy Gardner a pu nous donner avec si peu de moyens, on ne peut qu’espérer que The Battery n’était pas dû à la chance du débutant. On lui souhaite de tout cœur de monter un autre projet au plus vite... et on a hâte de découvrir le résultat.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon