No Land No Food No Life (Sans terre, c’est la faim) **½

17 janvier 2014

Le phénomène de l’accaparement des terres touche un nombre croissant de personnes à travers le monde, principalement en Afrique et en Asie. Amy Miller enquête sur le phénomène et permet à quelques fermiers touchés par la saisie de leurs terres de s’exprimer.

Réalisatrice: Amy Miller | Dans les salles du Québec le 17 janvier 2014 (Les films de l’Oeil)

Amy Miller, cinéaste engagée à qui l’on doit déjà notamment La ruée vers le carbone ou Myths for Profit: Canada’s Role In Indistries of War and Peace, s’attaque à nouveau ici à un sujet intéressant. Malheureusement, même si la version cinéma est plus longue de 23 minutes que la version télé, l’ensemble est traité de manière un peu superficielle et joue un peu trop la carte du sensationnalisme en multipliant les témoignages de personnes dont les terres ont été saisies. Il manque à l’ensemble une vision plus globale du problème, qui aurait nécessité une approche plus analytique. 
De plus, nous sommes en droit de nous demander si, avec ses allures de reportage TV, le film n’aurait pas été plus à sa place sur une chaîne publique, à une heure de grande écoute et en version intégrale. Certains documentaires méritent indéniablement une place sur grand écran, mais ce n’est probablement pas le cas pour celui-ci. Ne faisons cependant pas trop la fine bouche… si la démarche permet à quelques cinéphiles allergiques à la télévision d’ouvrir les yeux sur le problème abordé, le film aura au moins en partie atteint son but!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon