DVD: Banshee Chapter **½

18 février 2014

(réalisé par Blair Erickson; DVD disponible au Québec chez Level Film le 18 février 2014)

Les jaquettes des DVD sont parfois terriblement trompeuses. Celle de Banshee Chapter laisse miroiter à l’amateur d’horreur des monstres, du sang et des cris. En réalité, le nouveau venu Blair Erickson mise davantage sur une ambiance singulière que sur des effets horrifiques.
Prenant comme point de départ des expérimentations réalisées par la CIA dans le but de manipuler certaines personnes par injection de substances comme le LSD, le réalisateur parvient à nous entraîner dans un univers mystérieux où plus aucune certitude n’est de mise. Pour parvenir à ses fins, il s’appuie sur l’excellent travail de son directeur photo Jeremy Obertone, qui maîtrise tout autant les faibles éclairages qu’une caméra régulièrement présente au coeur de l’action et au milieu des protagonistes. La mobilité un peu flottante de sa Red fait des merveilles dans certaines scènes et parvient à donner au spectateur l’impression que les personnages évoluent dans un univers à la fois très réaliste et complètement irréel, qui colle parfaitement à la proposition scénaristique de départ.
Malheureusement, si certaines scènes sont très efficaces, d’autres semblent avoir un peu échappé à Blair Erickson, tout comme son scénario qui manque un peu trop de rigueur pour convaincre totalement. Cependant, malgré ces faiblesses, ce premier film reste très largement supérieur à la moyenne des productions fauchées du même genre.
Signalons pour finir que le film a été tourné en 3D. Les choix de mise en scène et la très faible luminosité de l’ensemble nous laissent imaginer un résultat particulièrement intéressant. Malheureusement, le DVD ne nous permet pas de le vérifier… raison de plus pour regretter qu’il n’ait jamais été projeté en salle au Québec!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon