Lucy ***

25 juillet 2014

Un groupe criminel coréen établi en Chine kidnappe des ressortissants étrangers afin de les forcer à transporter dans leur abdomen une nouvelle drogue hors du pays. Parmi les victimes se trouve Lucy (Scarlett Johansson), une jeune Américaine sur qui la drogue aura des effets qui changeront le cours de l'évolution humaine.

Réalisation : Luc Besson | Dans les salles du Québec le 25 juillet 2014 (Universal)

Avec une certaine satisfaction, nous constatons vite que le film ne suit pas le schéma qui semblait tout tracé de la simple quête de vengeance. Poursuivi par les hommes qui lui ont volé sa vie, le personnage de Lucy préfère opter pour un partage, voire un lègue de ses connaissances à la génération future.
Une prémisse aussi éclatée pouvait laisser présager le pire. Pourtant, le film suit une logique qui tient la route, tout en étant absurde à bien des niveaux (à commencer par la capacité du personnage principal à développer malgré lui des zones inexplorées du cerveau humain). Pour l'incarner, Scarlett Johansson fait preuve d'une aisance déconcertante.
Le réalisateur se donne aussi pour mission de rendre accessible, avec un certain succès, la théorie de l'évolution. Luc Besson structure ainsi son film comme un cours où la théorie se mêle à l'action. Ce n'est peut-être pas aussi profond que The Tree of Life de Terrence Malick, c'est même d'une violence souvent gratuite, avec ici et là des personnages caricaturaux, mais on y croit malgré tout. Lucy se permet même d'offrir une réponse sur le sens de la vie sur Terre. Ce n'est peut-être pas celle qu'on attendait, mais elle ouvre pourtant la porte à plusieurs réflexions.
Un film d'action qui fait réfléchir. C'est encore possible!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon