The November Man (Nom de code: Novembre) **

27 août 2014

Peter Devereaux (Pierce Brosnan), un ancien agent des services secrets américains, reprend du service de manière clandestine. Tout ne se passera malheureusement pas comme prévu, mais il aura au moins la chance de croiser la route de la ravissante Alice (Olga Kurylenko)

Réalisateur: Roger Donaldson | Dans les salles du Québec le 26 août 2014 (VVS films)

Avec The November Man, Roger Donaldson nous donne dans un premier temps l’impression de vouloir faire revivre (en un peu plus réaliste tout de même) le James Bond des années 90. D’ailleurs, en plus de son mélange espionnage / action et d’une mise en scène qui fleure bon le cinéma de l’époque, il demande à Pierce Brosnan d’endosser le rôle de l’agent secret et engage une ancienne James Bond Girl, que l’on est en droit de préférer chez Terrence Malick (Olga Kurylenko).
Même si tout cela sent un peu le réchauffé, nous devons bien admettre que le film n’est pas si désagréable, surtout dans la première heure. Certes, la mise en scène n’est pas exceptionnelle, et le scénario encore moins, pourtant l’ensemble a l’efficacité d’un petit divertissement insignifiant mais respectable. Malheureusement, les choses se dégradent un peu par la suite. Lorsque le scénario s’emballe un peu, plus rien ne suit vraiment et Donaldson finit par nous perdre à force d'enchaîner les maladresses narratives!
Les amateurs du cinéma d’espionnage musclé pourront peut-être prendre un peu de plaisir en jetant sur ce November Man un coup d'oeil distrait… même si nous leur conseillons plutôt d’attendre sa sortie DVD!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon