DVD: Nailed! **

27 avril 2015

(Réalisateur: David O. Russell, sous le pseudonyme de Stephen Greene | Disponible en DVD au Québec à partir du 21 avril 2015 chez Mongrel Media)

Nailed! est une curiosité! Non seulement le film entamé en 2008 (et ayant connu de nombreux problèmes) sort seulement maintenant, mais son réalisateur le signe sous un pseudonyme. De plus, le film est lui même rebaptisé Accidental Love aux États-Unis (contrairement au Québec où il conserve son titre original).
Nous ne reviendrons pas ici sur les multiples rebondissements qui ont entaché le tournage, mais il faut bien admettre que Nailed! avait tout du désastre annoncé.
Pourtant, il débute comme une petite comédie aussi loufoque qu'agréable sur fond de discours politique traité de matière volontairement caricaturale (Jessica Biel se retrouve avec un clou planté dans la tête, mais au moment de l'opération, elle est renvoyée chez elle car elle n'a ni assurance médicale, ni la somme considérable nécessaires à l'opération).
Les acteurs en font des tonnes (avec talent) et le scénario ne fait pas dans la finesse, mais tout le monde semble tellement s'amuser que le spectateur finit par être emporté par le délire de l’ensemble (les apparences sont parfois bien trompeuses puisque les acteurs et les techniciens ont en réalité quitté le tournage au compte-goutte).
Malheureusement, la farce n'amuse qu'un temps et finit par ennuyer en raison de scènes de moins en moins maîtrisées, mais surtout d’une charge contre le monde de la politique qui vient maladroitement s’ajouter au discours initial pour transformer le sympathique délire en n’importe quoi indigeste …
Les plus indulgents s'amuseront peut-être durant la première moitié du film, tout en appréciant le cabotinage particulièrement réjouissant des acteurs. Par contre, même eux risquent de trouver la dernière partie interminable.
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon