DVD: Lost River ***

5 mai 2015

(Réalisateur: Ryan Gosling | Disponible en DVD au Québec à partir du 5 mai 2015 chez Séville)

Le premier film réalisé par Ryan Gosling, à défaut d’être totalement réussi, a au moins le mérite d’être fascinant tout en mettant en évidence le potentiel de Gosling comme réalisateur.
Le point de départ est ambitieux. Au lieu de se cacher derrière son talent d’acteur (rappelons qu’il n'interprète ici aucun rôle), ou de s’appuyer sur un talent de directeur d’acteurs que possède la plupart des comédiens passés à la mise en scène, Gosling n’a pas peur de projeter le spectateur dans un univers très personnel (malgré d'évidentes influences). Il propose ainsi un scénario qui a tout du cauchemar éveillé et fait preuve d’une grande prise de risque au niveau de la mise en scène.
S’il dépeint avec justesse l’effritement à la fois moral et physique du monde (la ville de Détroit est devenue un plateau de cinéma à ciel ouvert exceptionnel), sa volonté de rendre plausible son cauchemar par sa virtuosité de cinéaste est cependant moins convaincante. Certes, plus le film avance, plus la photo de Benoît Debie (Spring Breakers, Irréversible) se fait ténébreuse et impressionnante. Certes, quelques idées de mise en scène font mouche et participent à l’effet d'envoûtement produit par le film. Malheureusement, d’autres propositions sont moins heureuses et donnent parfois l’impression que Gosling cherche surtout à impressionner pour nous prouver que son passage à la mise en scène n’était pas une envie d’enfant gâté mais une volonté de laisser éclater au grand jour un talent trop longtemps enfoui.
Cette envie de trop en mettre, associée à une maladresse de débutant un peu trop exalté, nuit un peu à la qualité de l’ensemble mais une chose est certaine: Ryan Gosling a du talent. Parviendra-t-il à le conserver tout en canalisant un peu mieux ses ambitions et son envie de sortir des sentiers battus? Nous avons hâte de voir son prochain film pour connaître la réponse!
 

Suivre Cinéfilic

Archives

L'équipe

Rédacteur en chef:
Jean-Marie Lanlo (AQCC)
Comité de rédaction:
Miryam Charles
Martin Gignac (AQCC)
Rédacteurs:
Olivier Bouchard
Olivier Maltais
Réviseure:
Geneviève Pigeon